Aquapi Monitoring DIY aquarium: carte mère - partie 04

Mis à jour : mars 21


Cette 4ème partie du tutoriel #aquapi concerne la carte mère qui va héberger le Raspberry pi Zéro, ce qui évite d'avoir toute une bardé de câbles Dupont connectés sur une breadboard. Cette carte va recevoir tous les branchements depuis l'alimentation, le module relais et le capteur de température immergé dans l'eau de l'aquarium.


Circuit électronique


Conçu sous Kicad, le schéma reste simple: à gauche le module d'alimentation et des relais expliqué en détail dans ce billet, au milieu on retrouve le Raspberry pi avec 2 leds , et sur la droite les capteurs de température (dont 1 étanche, l'autre étant soudé directement sur la carte) expliqués en détail dans ce billet. Tout le système de surveillance fonctionne avec le système Reff-pi déjà installé et configuré sur le Raspberry pi, explications dans ce billet.


Pour fabriquer la carte mère vous pouvez télécharger les fichiers GERBER directement sur ma page Github et le confier aux bons soins de n'importe quel fabriquant de circuit imprimé. A titre d'information ça me coûte environ 20€ (frais de ports inclus) de les faire fabriquer en 5 exemplaires.


Matériel nécessaire pour faire la carte


  • Le circuit imprimé

  • 2 leds 5mm avec leurs supports, (1 rouge et une verte.)

  • Résistance: 2 * 470Ω + 1 * 4,7kΩ

  • 1 capteur de température DS18B20 non étanche (format TO90)

  • 1 barrette à souder 2*20 pins femelle pas 2,54mm

  • connecteurs coudés à souder 2,54mm: 1*3 pins, 1*4 pins et 1*12pins

Tout est indiqué sur la carte pour faire les soudures sans se tromper. Attention à ne pas brancher les Leds à l'envers ... la petite patte doit être soudée vers la masse (GND). La barrette 2*20 pins doit être positionnée sous la carte pour être soudée par dessus.

Les composants soudés sur la carte


Pour faire les branchements rien de compliqués si ce n'est la quantité de câbles à connecter sans se tromper: les indications sont très claires sur la carte. Attention à ne pas oublier de relier entre elles toutes les masses entre le Raspberry pi, le module d'alimentation et les relais: vous en oubliez une seule et rien ne fonctionne... Ne pas oublier par exemple de relier les masses des 4 sorties 12V sur les prises jacks reliées aux sorties des relais... Le pins headers doublés aux 4 coins du convertisseurs 12V-5V sont utiles pour ça. J'ai finalement opté pour brancher mon capteur de température étanche sur une prise audio jack stéréo (3 fils): il est impératif d'éteindre le Raspberry pi AVANT de brancher ou débrancher ce câble audio jack, car il créé des micros courts-circuits au branchement entre l'alim 3.3v et la masse que le Raspberry pi ne va pas du tout aimer...


Prochaine étape: fabrication d'un boitier imprimé 3D pour loger tout ce beau monde. C'est un nouvel univers que je ne connais pas donc je vais prendre le temps de bien me renseigner et prendre conseils.
logo_papsdroid_64x64.png
suivre l'acutalité du blog sur Facebook:
  • Facebook Social Icône

© 2019, de papsdroid.fr,  administré depuis un Raspberry pi4